top of page
  • Incubateur LES PREMIERES SUD

Interview : Short Fuse

Sandrine Gandin, co-créatrice de Short Fuse et incubée chez nous en PLAY-1ère nous a accordé une interview



Interviewer :"3 mots pour te décrire"

Sandrine :"Alors je suis plutôt enthousiaste, curieuse et impliquée.


Interviewer :"1 phrase pour décrire Short Fuse"

Sandrine : "Short Fuse c'est une entreprise qui fait des chaussettes fabriquées en France, dédiées aux sports extrêmes. Quand on entend “sports extrêmes” c’est VTT, Skate, BMX, Trail. Bref, tout ce qui demande un sport intensif."


Interviewer :"Pourquoi ce nom ?"

Sandrine : "Alors Short Fuse vient de l'expression anglaise qui veut dire “Have a Short Fuse” qui signifie avoir la mèche courte, on pense à la mèche d'une bombe prête à exploser.

Ça veut dire qu’on est prêt à partir au quart de tour.


Interviewer :"Qui sont vos clients ?"

Sandrine : "Alors nous avons des clients pratiquants de sports extrêmes notemment VTT, BMX, Skate... Ils nous choisissent parce que d’abord ils veulent des chaussettes résistantes qui sont stylées et en plus fabriquées en France. Et nous avons aussi des clients en BtoB

qui, eux, souhaitent réintégrer des produits fabriqués en France à leur image

donc on produit des chaussettes à leur image. Pour eux, pour leur distribution.


Interviewer :"Pourquoi avoir choisi Les Premières Sud ?"

Sandrine : "Alors j'ai rencontré Les Premières Sud dans un forum

dédié à l'entrepreneuriat. J’aimais ce côté encourager l'entrepreneuriat féminin

et je me suis dis que j’allais avoir pleins de choses à partager avec les autres participantes.


Interviewer :"Qu'est ce que tu préfères dans le programme PLAY ?"

Sandrine : "Alors ce que je préfère, mises à part les conversations très intéressantes avec les autres participantes, c'est l'accompagnement que nous offre Daniel LOPEZ, qui chaque fois, nous donne un coup de boost qui est très apprécié."


Interviewer :"Quel a été ton plus beau succès ?"

Sandrine : "Alors dernièrement, on a participé à la Pass’Portes aux Gets. Qui est un gros événement VTT un peu incontournable et ça a été vraiment un succès et on s'est fait connaître et les participants ont vraiment apprécié nous rencontrer et on a eu pleins de bons retours. On a fait des ventes, des supers contacts. On est très fier de ça."


Interviewer :"Quelle a été ta plus grosse boulette ?"

Sandrine : "Je dirais de pas avoir su anticiper toutes les portes qui allaient s’ouvrir à nous.

On avait pas exploré toutes les pistes de développement de notre business, du coup on était pas vraiment préparés."


Interviewer :"Quel conseils donnerais-tu à une jeune entrepreneure ?"

Sandrine : "D’y aller, de pas hésiter parce que juste l’expérience ca en vaut la chandelle.

Alors, il n’y a qu’à essayer !



1 vue0 commentaire
bottom of page